Comme le petit village gaulois résiste encore et toujours à l'envahisseur romain, Jules César décide de remplacer la force par la ruse. Il demande à l'architecte Anglaigus de bâtir une ville qui fera d'Astérix, Obélix et les autres d'obscurs banlieusards condamnés à s'adapter ou à disparaître. A grand renfort de baffes, les irréductibles réduiront en poussière ce projet. Paru en 1971, Le Domaine des Dieux contient un des plus fameuses répliques de la série («Il ne faut jamais parler sèchement à un Numide»). Il est adapté à l'écran dans une animation de qualité qui semble respecter l'œuvre originelle plutôt que de l'abâtardir honteusement comme dans les films avec comédiens. Il est réalisé par Alexandre Astier, le créateur de Kaamelott, et Louis Clichy, qui a travaillé comme animateur à deux chefs-d'œuvre de Pixar, Wall-E et Là-haut. Il y a pires références.