Université

La bienveillance sera enseignée à HEC Genève

Le module consacré au «Leadership bienveillant» est offert dès la rentrée 2012

«Un patron bienveillant, c’est un chef qui humanise les relations avec ses employés, qui arrive à les mobiliser par l’intérêt qu’il leur porte, plutôt que par la carotte et le bâton», explique Raphaël Cohen, directeur du diplôme en Entrepreneurship et Business Development à HEC Genève. Son programme – dispensé aussi en 2e année de MBA – intégrera un nouveau module sur le «leadership bienveillant» dès la rentrée 2012.

Peut-on vraiment apprendre à être bienveillant? «Certaines personnes ne pourront jamais l’intégrer. Mais beaucoup de dirigeants ont cette sensibilité, qu’il faut réveiller», glisse Raphaël Cohen. Le directeur enseignera ce module aux côtés de Philippe Gabilliet, professeur de leadership à l’ESCP Europe.

Un exemple pratique: comment un chef peut-il se montrer bienveillant lors d’un licenciement? Raphaël Cohen: «Quand l’entreprise va mal, tout le monde comprend qu’il faut réduire les effectifs. Reste la question: qui part? Le patron peut consulter son équipe en amont pour définir les critères: l’efficacité, l’ancienneté, etc. Ce n’est pas le groupe qui doit décider, mais en prenant en compte la perception des employés, le chef réduira les frustrations.»

Publicité