Fonctionnaire docile, Gianni s'apprête à partir à la retraite quand, suite à une nouvelle loi, il apprend qu'il devra tirer trois ans de plus. Pire, il va devoir quitter son bureau confortable du centre de Rome pour un autre en banlieue. De ces ennuis professionnels à ceux du voisinage et aux exigences de son ex-femme, les brimades qu'il vit au quotidien semblent infinies. Jusqu'à ce qu'un ami lui conseille d'apprendre à dire non. Gianni tente alors de devenir aussi méchant et égoïste que les gens alentour… Après Le Repas du 15 août (2008) et Gianni et les femmes (2011), l'étonnant Gianni Di Gregorio, scénariste passé sur le tard acteur-réalisateur, réussit la passe de trois. A 65 ans, il signe une nouvelle comédie gentiment caustique, cette fois plus inspirée par l'époque que directement autobiographique. Un petit univers qu'on se réjouit de retrouver - ou alors à découvrir d'urgence.