Jeux vidéo

On retrouve Ray McCall jeune, déserteur de l’armée sudiste, cette fois en compagnie de son frère. Il n’y a plus d’alternance entre les deux personnages: à chaque chapitre, il faut choisir d’incarner soit le peu subtil Ray, amateur d’armes lourdes et de dynamite, soit Thomas, spécialiste de l’infiltration (une notion très relative).

Si le gameplay est excellent et le scénario immersif, on peut regretter le manque de liberté laissé au joueur, l’abus des duels et l’absence de mode coopération. Et surtout la brièveté de cette aventure rugueuse où le cagnard tape aussi fort que le whisky. L’appel de Juarez retentit à nouveau, pour une suite qui constitue en fait un prologue au premier opus sorti en 2007. Jeu de tir à la première personne (FPS), Bond in blood utilise toute l’imagerie généralement liée au western: saloon, Indiens, sombreros, six coups, petites pépées et soif de l’or. De beaucoup d’or.

VVV V V

Testé sur PS3

Aussi disponiblesur PC et Xbox 360