Mais où sont passés les gens? Depuis les années 1970, l’Allemande Candida Höfer, qui est née en 1940, photographie des lieux fréquentés par un nombre élevé de personnes, et miraculeusement déserts sur ses images. Des images axées sur la symétrie, précises et objectives. L’exposition du musée lucernois est centrée sur la ville de Düsseldorf, où la photographe a été l’élève de Bernd et Hilla Becher à l’Académie d’art. Bibliothèques, opéra, châteaux et institutions culturelles de cette cité apparaissent sur les tirages de format monumental. L’exposition est montée en collaboration avec le Museum Kunstpalast de Düsseldorf et la Landesgalerie de Linz.

En contrepoint de ces espaces vides, une série ancienne, Türken in Deutschland», réalisée aussi à Düsseldorf mais il y a près de quarante ans, s’intéresse aux intérieurs de cafés et aux petites échoppes tenues par les Turcs d’Allemagne, avec cette fois le plus souvent la présence des commerçants et des habitants