D'origine française et installé au Maroc, Pierre Arnaud séjourne volontiers en Valais, où il finit par s'installer. Et où il s'initie à la peinture qui prend le canton, ses montagnes, la vie rurale, comme thème. L'amateur acquiert pour commencer des œuvres issues de l'école de Savièse, avant d'élargir le champ de sa passion. Sa fille Sylvie et son beau fils Daniel Salzmann poursuivent cette entreprise de collectionneur, qui mènera à la création d'un centre d'art, musée privé inauguré à Lens en 2013. Une passion suisse présente une partie de la collection, de la fin du XIXe siècle à la fin du XXe. Avec quelques grands noms de la peinture helvétique, Cuno Amiet, Félix Vallotton, René Auberjonois, Edouard Vallet, Alice Bailly…