Trois moutons blancs boutant un mouton noir hors de Suisse, ça vous rappelle quelque chose? C'est avec cette affiche, rehaussée du slogan «Pour plus de sécurité», que l'UDC s'est présentée aux élections fédérales et s'est fait de la pub pour son initiative populaire pour le renvoi des étrangers criminels.

Une affiche aussitôt condamnée par divers organismes pour sa xénophobie. Racistes, ces moutons? Que nenni! ont alors répondu les UDC, la bouche en cœur. Le mouton noir ne stigmatise pas du tout les Africains, ont-ils insisté. Pas de chance pour eux: le NPD allemand, pas vraiment réputé pour son ouverture face aux étrangers, a trouvé le message diablement efficace et a rapidement fait un copier-coller de l'affiche qui a tant été décriée en Suisse.

Et voilà que le «Partido nacional renovador» du Portugal s'y met lui aussi, avec un grand «Imigração? Não!». L'UDC, qui fait tout pour se distancier des mouvements extrémistes et néonazis, n'a du coup pas vraiment de quoi bêler de plaisir... Le parti pourra toujours tenter de se rassurer en soulignant que sur l'affiche portugaise, le mouton blanc ose carrément chasser cinq moutons noirs d'un coup. Et que le mouton blanc portugais a l'air, beaucoup plus, mais alors vraiment beaucoup plus antipathique et méchant que le sien.