Transports

Peu de métros, peu de taxis, mais des pistes cyclables larges comme des autoroutes. De très loin, le vélo est le meilleur moyen de se déplacer à Copenhague. Le plus agréable et le plus sûr pour arriver à l'heure à ses rendez-vous sans peine, car la ville est plate et assez petite. Vraiment, il faut essayer.

Design

Illums Bolighus - Amagertorv 10 - http://www.royalshopping.com Dans ces 11000 m2 sur quatre étages se trouve concentré le meilleur du design danois et international. Immanquable.

Paustian - Kalkbrænderiløbskaj 2 - http://www.paustian.dk Paustian n'est pas qu'un excellent magasin de design. C'est une clientèle choisie, une architecture superbe (signée Jørn Utzon, concepteur de l'Opéra de Sydney) et un restaurant moléculaire. C'est tout dire.

Hay - Pilestræde 29-31 - http://www.hay.dk Peu mais bien. Un concept store qui vend principalement (mais pas seulement) les objets que la maison d'édition ultrapointue Hay édite, notamment ceux de Louise Campbell ou de Thomas Bentzen. Des objets à trois francs, d'autres à 3000 francs.

Designer Zoo - Vesterbrogade 137 - http://www.dzoo.dk 800 m2 comprenant un magasin et une galerie dédiés aux designers et aux artisans locaux, dont certains ont leurs ateliers attenants. De nombreux objets faisant partie de la Danish Crafts Collection en font partie.

Normann Copenhagen - Østerbrogade 70 - http://www.normann-copenhagen.com Cet éditeur danois d'objets ultramalins pour la maison (comme le Washing-up Bowl) présente également dans son magasin une vaste sélection de design international ainsi que de mode, avec des labels comme Viktor & Rolf, Marc Jacobs, Acne ou Noir - un label danois de mode éthique.

Dansk Møbelkunst - Bredgade 32 - http://www.dmk.dk Peut-être la plus belle galerie de meubles vintage classiques danois allant de 1920 à 1975. Les prix sont élevés mais on s'y attarde juste pour le plaisir des yeux.

Retrograd - Gunløgsgade 7 - 00 45 22 41 46 57 Des meubles et des objets des années 50 et 60 dans cette petite boutique tenue par des spécialistes. On y trouve tous les prix.

Hôtels

Nimb - Bernstorffsgade 5 - http://www.nimb.dk Ouvert cette année, le Nimb est tout simplement l'hôtel grandiose qu'il manquait à Copenhague. Une extravagante façade orientale donne sur les jardins de Tivoli et pour le reste... l'hôtel est meublé avec un goût exquis, notamment avec des pièces historiques du design danois. Chacune des treize chambres est décorée individuellement et possède une cheminée. Cet établissement est également doté de deux restaurants - dont un gastronomique très couru -, d'une épicerie et de sa propre laiterie, histoire d'avoir des yaourts et du beurre home made sur la table du petit déjeuner.

Hotel Fox - Jarmers Plads 3 - http://www.hotelfox.dk Chaque chambre est l'œuvre d'un artiste, illustrateur ou graphiste dans un style qui frise souvent l'hyperbole. Pas immensément confortable mais pour un prix très correct, on en a plein les yeux.

Radisson SAS Royal Hammerichsgade 1 http://www.royal.copenhagen.radissonsas.com Datant de 1960, cet hôtel a été entièrement conçu par Arne Jacobsen. Un monument de modernisme pour l'époque, d'autant qu'il s'agit de l'un des premiers gratte-ciel de la ville. Toutes les chambres sont meublées dans un esprit très scandinave.

Hotel Alexandra - H.C. Andersens Boulevard 8 - http://www.hotel-alexandra.dk Un hôtel très cosy meublé 100% danois. Quatre chambres - la 223, la 338, la 448 et la 450 - sont entièrement consacrées aux mobiliers d'Arne Jacobsen, Finn Juhl, Ole Wancher et Hans J. Wegner.

Cafés et restaurants

The Royal - Cafe Amagertorv 6 - http://www.theroyalcafe.dk Situé en plein cœur du centre-ville, juste à côté de boutiques comme Illums Bolighus, Hay, Joerg Jensen ou Royal Copenhagen, The Royal Cafe est un petit bijou de baroque moderne. On y déguste un concept culinaire unique au monde: le smuchi. L'idée? Une taille de sushi mais un goût de smørrebrød (un sandwich ouvert avec des ingrédients typiquement danois)!

Karriere - Flæsketorvet 57-67 - http://www.karrierebar.com Un bar restaurant où tout est conçu en collaboration avec des artistes internationaux: le mobilier, la nourriture, la programmation musicale, les expositions, of course, et même les toilettes! Festif et branchouille.

Café Norden Østergade 61 http://www.cafenorden.dk En plein centre de l'artère commerciale, un café pour ceux qui ont envie de se réchauffer l'âme et les mains glacées à coup de grands cappuccinos crémeux et de gâteaux trop beaux pour être vrais. Et les chaises sont si jolies qu'on en volerait bien une en partant.

Langelinie Pavillonen - Langeline 10 - http://www.langelinie.dk Derrière de grandes baies vitrées surplombant le port de Copenhague, un restaurant élégant avec un vrai souffle de tradition danoise, tant au niveau du design que de la carte. Dans le milieu de la mode et dans celui des médias, c'est souvent ici que les fêtes se passent.

The Laundromat Cafe - Elmegade 15 - http://www.thelaundromatcafe.com Même sans un panier de linge sale sous le bras, l'endroit vaut le détour. En attendant l'homme qui se déshabillera pour laver son tee-shirt et son Levi's, on peut toujours feuilleter les livres à disposition en buvant un café et en mangeant un dirty brunch ou un clean brunch.

Ida Davidsen - Store Kongensgade 70 - http://www.idadavidsen.dk La reine du smørrebrød, c'est elle, Ida Davidsen, toujours derrière son comptoir à détailler le choix des mets avec un enthousiasme aussi immuable que la toque surplombant son visage de grande fille du Nord. L'endroit est assez connu des touristes et il faut parfois faire la queue, mais c'est un must.

A voir

Danish Museum of Art and Design - Bredgade 68 - http://www.kunstindustrimuseet.dk C'est dans les murs de cet ancien hôpital reconverti en musée que l'architecte Kaare Klint installa l'Académie royale des beaux-arts de Copenhague, qui exerça une influence prépondérante sur toute la génération des designers du modernisme danois. En se baladant au milieu des antiquités chinoises et britanniques qui ont inspiré les grands créateurs des années 50, on saisit un peu mieux l'essence du style danois. Une partie du musée est également consacrée aux designers contemporains. Incontournable.

Dansk Design Center - H.C. Andersens Boulevard 27 - http://www.ddc.dk Si le design est si important au Danemark, c'est aussi parce que ce secteur est fortement soutenu par le gouvernement. Plusieurs institutions ont pour mission de promouvoir le savoir-faire national en la matière, et le Dansk Design Center y contribue largement. Sa mission principale consiste à faire le lien entre les créatifs et l'industrie (90% des entreprises danoises de design n'emploient qu'une seule personne) et à organiser des expositions, des rencontres et des conférences. Cette institution entend faire découvrir les multiples facettes de sa branche, certaines davantage méconnues, comme le design de service ou la gastronomie. On peut y passer à tout moment pour se documenter, visiter une de leurs expos ou jeter un œil à leur librairie.

Arne Jacobsen's Petrol Station - Kystvejen 24, Skovshoved Harbour, Charlottenlund - Le design est partout au Danemark. Preuve éclatante, la station-service Texaco aux formes organiques dessinée par Arne Jacobsen, en 1937, sur la route qui mène de Copenhague aux plages de Bellevue, dans la banlieue cossue de Klampenborg. Elle fut classée monument historique en 1985. Lors de cette escapade, on peut également manger dans le restaurant Jacobsen non loin de là.

Christiana - Bådmandsstræde 47 - http://www.christiana.org La ville libre de Christiana, fondée en 1971 au cœur même de Copenhague, a perdu son statut spécial de communauté alternative en 2006. Elle n'a plus sa propre monnaie, et les stands de vente de cannabis ont été détruits. Mais les stigmates de cette utopie sociale sont encore forts et on se balade dans cet immense squat comme dans un musée hippie. On y trouve un jardin d'enfants, une boulangerie, un sauna, une fabrique de vélos, une imprimerie, une radio libre... Christiana est célèbre pour son architecture disparate et inventive et les intérieurs de ses maisons écolos faits de bric et de broc sont si charmants qu'ils ont fait l'objet de plusieurs livres de décoration.