Les attaques aériennes sur les Etats-Unis en 2001 ont inauguré un siècle de tourments. Retrouvez tous nos articles et vidéos à l'occasion des 20 ans du 11-Septembre.

Dans le monde des séries, le choc du 11-Septembre a commencé par une invraisemblable coïncidence. En mars 2001, un épisode de la série The Lone Gunmen, créée par Chris Carter et dérivée de The X-Files, raconte qu’un avion parti de Boston est commandé à distance pour être précipité sur le World Trade Center. Ce hasard horrifie Chris Carter et la chaîne. Lorsque le drame survient, une partie des créateurs de fictions TV se montrent pétrifiés.

Alors que le dispositif des séries permet de réagir vite – les tournages sont bien plus rapprochés de la sortie ou de la diffusion qu’au cinéma –, les auteurs ont eu le souffle coupé, comme le reste du pays. Auteure d’une intéressante étude disponible sur Cairn.info, Olivia Brender écrit qu’«il y eut d’abord une sorte de «crise existentielle» des professionnels de la télévision: pouvait-on continuer à raconter des histoires, à faire rire après une telle tragédie? Compte tenu des enjeux financiers de leur travail, les questions que se posèrent les professionnels de l’entertainment étaient, aussi, de nature commerciale: nul n’était sûr de pouvoir anticiper la demande d’une société traumatisée.»