Légendaire

2017, l’année Zelda

Plusieurs fois repoussé, le jeu phare de Nintendo sortira en mars sur Wii U et Switch

Plusieurs fois repoussé, le jeu phare de Nintendo sortira en mars sur Wii U et Switch. On l’a vu jeudi. On peut être un immense éditeur de jeux et laisser caler son moteur sur la ligne de départ. Avec quelques heures de retard sur l’horaire, Super Mario Run est finalement arrivé sur l’AppStore d’Apple. Le jeu a fait le buzz comme il faut et remis Nintendo dans la lumière des fêtes de fin d’année. En mars 2017, le géant japonais du divertissement numérique repartira pour un tour. L’entreprise de Kyoto profitera alors d’une double actualité. Il sortira sa nouvelle console, la Switch, sa machine hybride à la fois portable et station de salon. Laquelle est censée effacer l’échec de la Wii U lancée en 2012 et qui s’est péniblement vendue à 13 millions d’exemplaires (une paille face aux 102 millions de la Wii). Dans la foulée, Nintendo lancera le dernier épisode de The Legend of Zelda, l’une des deux séries phares de l’éditeur japonais avec Super Mario. Le jeu vidéo avait été promis aux joueurs de la Wii U qui depuis quatre ans attendaient sans rien voir venir.

Plein d’ambition

Il débarque donc en 2017 en deux versions: Wii U et Switch. Créé par Shigeru Miyamoto, le père de Mario et de Donkey Kong, Zelda, c’est la jolie princesse qui se fait systématiquement kidnapper par Ganondorf, son ennemi juré, depuis la création du jeu il y a trente ans. C’est aussi Link son sauveur, personnage aux vrais airs de Peter Pan qui part à sa rescousse en traversant la plaine d’Hyrule et en affrontant les monstres planqués dans ses donjons. The Legend of Zelda: Breath of the Wild arrivera plein d’ambition. Sa carte s’annonce douze fois plus grande que celle de l’épisode précédent (Twilight Princess) sorti en 2006 sur Wii et Gamecube, ce qui ne rajeunit personne. Link profitera de son arsenal habituel (épée, grappin, bombe) et se déplacera à pied, à cheval et en cerf-volant. Quelques nouveautés viendront néanmoins apporter quelques progrès à l’histoire, comme le cycle jour et nuit qui tourne en 24 minutes ainsi que les contraintes climatiques qui obligent Link à prévoir un vestiaire d’habits chauds lorsqu’il explore les montagnes enneigées pour s’épargner un game over congelé.


Y jouer

«The Legend of Zelda: Breath of Wild», sortie mars 2017, sur Wii U et Switch

Publicité