Littérature

Sept écrivains couronnés par la Confédération

Parmi les sept Prix suisses de littérature, trois auteurs romands sont distingués par le jury fédéral: Laurence Boissier, Michel Layaz et Philippe Rahmy

Sept lauréats, sept livres distingués, pour la cinquième fois, par l’Office fédéral de la culture. Parmi ces sept Prix suisses de littérature, trois auteurs romands ont été couronnés sur recommandation du Jury Fédéral que préside Dominik Müller.

Laurence Boissier pour «Inventaire des lieux» paru chez art&fiction, Michel Layaz pour «Louis Soutter, probablement» des éditions Zoé et Philippe Rahmy pour «Allegra» à La Table Ronde.

Côté alémanique, Ernst Burren («Dr Chlaueputzer trinkt nume Orangschina», éditions Cosmos), Annette Hug («Willhlem Tell in Manila», Das Wunderhorn), Jens Nielsen («Flusspferd im Frauenbad», Der gesunde Menschenversand) et Dieter Zwicky («Hihi – Mein argentinischer Vater», édition pudelundpinscher) complètent le palmarès. Ces sept Prix sont dotés, chacun, de 25 000 francs.

C’est le 16 février prochain, à la Bibliothèque nationale à Berne, en présence du chef du Département fédéral de l’intérieur Alain Berset, qu’aura lieu la remise des prix. Le suspense dure encore autour du Grand Prix suisse de littérature, qui récompense l’ensemble d’une carrière littéraire et du Prix spécial de médiation, qui seront annoncés à cette occasion.

Durant l’année 2017, des lectures des livres des auteurs couronnés sont organisées dans toute la Suisse. L’occasion pour le public de rencontrer des écrivains au-delà des frontières linguistiques. Le programme est à consulter dès le 20 janvier sur le site: www.prixlitterature.ch.

Publicité