Le 400e concert des Swiss Chamber Concerts

Classique Une saison riche en événements

«On fête nos 15 ans, mais on regarde au loin.» Le violoncelliste Daniel Haefliger résume ainsi l’esprit des Swiss Chamber Concerts. Fondée en 1999, cette série de concerts réunit d’éminents artistes, comme le hautboïste Heinz Holliger, le clarinettiste François Benda, le flûtiste Felix Renggli et la violoniste Esther Hoppe. Le 400e concert aura lieu ce jeudi au Conservatoire de Genève, avec un programme panachant des œuvres de Bach (dont une cantate chantée par Sarah Wegener!), Elliott Carter et Alessandro Solbiati.

Avec près de 100 créations (dont beaucoup de commandes passées à des compositeurs suisses), les Swiss Chamber Concerts ont pour vocation de dresser des passerelles entre les compositeurs d’hier et d’aujourd’hui. Que ce soit à Bâle, Genève, Lugano ou Zurich, ces soirées s’adressent à des mélomanes intéressés par le grand répertoire comme par les œuvres plus rares.

Pour la saison 2014-2015, chaque concert est décliné sur le mode d’un «horizon». Ce jeudi, «HorizonBach» permettra d’entendre la Sonate en trio en do mineur BWV 526 et la Cantate «Weichet nur, betrübte Schatten» BWV 202 pour soprano, hautbois, violon et continuo, juxtaposées à des œuvres de musique de chambre d’Elliott Carter.

Le violoniste Ilya Gringolts, le pianiste Serguei Milstein et Daniel Haefliger jouent le 1er Trio et le 2e Trio de Chostakovitch qu’ils mêlent au Quatuor avec piano de Mahler, en un seul mouvement. Le Russe Alfred Schnittke a composé en 1988 un «Scherzo» d’après les esquisses restantes de Mahler (me 26 nov.).

Julian Prégardien attendu

On se réjouit d’entendre Julian Prégardien, fils du célèbre ténor Christoph Prégardien, dans Le Voyage d’hiver de Schubert transcrit par Normand Forget pour ténor, accordéon et quintette à vents (sa 31 janvier 2015). L’Adagio pour Adagio et Rondo K. 617 pour flûte, hautbois, alto, violoncelle et armonica de verre de Mozart sert de prétexte pour une soirée en compagnie de Matthias Würsch, spécialiste de l’armonica de verre. Il jouera une nouvelle œuvre expressément écrite pour cet instrument par Heinz Holliger (di 27 mars à 11h).

Le dernier rendez-vous de la saison est un hommage aux victimes de la Shoah et à «la libération des camps de la mort en mai 1945». L’occasion d’y entendre des œuvres fortes d’Erwin Schulhoff et de Gideon Klein. Outre «remember…» d’Eric Gaudibert, les Swiss Chamber Soloists joueront le bouleversant Quatuor en la mineur opus 132 de Beethoven (ma 2 juin au Studio Ernest-Ansermet).

Swiss Chamber Concerts, «HorizonBach», jeudi 16 oct. à 20h, Conservatoire de Genève. Rens. www.swisschamberconcerts.ch