Il attend, assis sur un banc. En jeans, sweat-shirt jaune et bonnet. Jeune homme du siècle (44 ans, ne les fait pas), affable, qui reconnaît en celui qui lui tend la main un semblable, un citoyen du monde, digne donc de recevoir l’accolade.