Les premières phrases d’un roman sont essentielles. Dans le polar en particulier. Quand, avant toute chose, Abir Mukherjee relève qu'«on ne voit pas souvent un homme avec un diamant dans la barbe», on a forcément envie d’en savoir plus. Et l’on n’est pas déçu. Les Princes de Sambalpur est un petit bijou, un régal. Un polar historique à la fois tragique et drôle, aussi bien documenté que passionnant, et toujours surprenant.