Le Temps: Dans son film, Steven Spielberg voit un lien étroit entre le projet de 13e amendement de la Constitution abolissant l’esclavage et pour lequel Lincoln se bat et la possibilité de négocier la paix avec les Confédérés.

James McPherson: Le lien entre le 13e amendement et les efforts de paix est exagéré dans le film. L’été 1864 a été le théâtre d’une multitude de propositions visant à négocier la paix. Mais Lincoln avait clairement énoncé deux pré-conditions incontournables pour mener de tels pourparlers: les Sudistes devaient cesser les combats, réintégrer l’Union et abandonner l’esclavage. C’est ce qu’il s’est passé. Ce qui mit fin à la guerre fut la capitulation inconditionnelle des Confédérées. L’armée de Virginie du Nord fut la première à se rendre en avril 1865 et les autres armées de la Confédération en firent de même les semaines suivantes.

- Dans le film, on a l’impression que l’abolition de l’esclavage s’est jouée à quelques voix près à la Chambre des représentants…

- Le 13 amendement s’est fait jour en 1864 après trois ans de guerre. Il n’est que le dernier acte d’un long processus. Mais c’est le plus crucial car il garantit l’abolition définitive de cette pratique. Le Congrès passe plusieurs lois à cet effet, abolit l’esclavage dans le District de Columbia, adopte deux lois dites de confiscation qui prévoient d’émanciper les esclaves qui ont fui les Etats confédérés. En mars 1862, il fait passer une loi de la guerre promulguée par le président interdisant aux officiers de l’armée de renvoyer les esclaves ayant fui les Etats confédérés. En janvier 1863, Lincoln utilise ses pouvoirs de chef des armées pour procéder à la proclamation d’émancipation. Par ce décret, il stipule que tous les esclaves des régions désormais sous contrôle du Nord sont libres. Des centaines de milliers d’entre eux sont ainsi libérés.

- On dit de Lincoln qu’il a longtemps hésité avant de devenir abolitionniste.

- Lincoln n’a jamais aimé l’esclavage. Mais durant la première partie de la guerre, il agit en pragmatique et se soucie de préserver le soutien des démocrates du nord, favorables à l’esclavage, et des Etats esclavagistes limitrophes de la Confédération (Kentucky, Maryland, Missouri) restés loyaux à l’Union. Par cette politique conciliante, le président pense aussi convaincre les sudistes raisonnables de réintégrer l’Union. A la fin de 1862 toutefois, le pragmatisme et les convictions de Lincoln convergent. Le président Lincoln craint que la guerre s’achève et que l’esclavage, un facteur central de la société et de l’économie des Etats confédérés, perdure. En 1864, un premier vote sur la proposition de 13e amendement échoue à la Chambre des représentants. Par la suite, Lincoln interprète sa très nette réélection en 1864 comme un mandat pour abolir l’esclavage.

- Lincoln était un président républicain. Beaucoup de démocrates étaient pro-esclavage. Cela contredit la perception qu’on peut avoir des deux partis aujourd’hui.

- Au milieu du XIXe siècle, les républicains étaient, pour utiliser la terminologie d’aujourd’hui, le parti de la gauche sur l’échiquier politique américain. Le parti fut créé au milieu des années 1850 et l’un de ses mantras était de limiter l’esclavage où il existait déjà et de prévenir son expansion. L’élection d’Abraham Lincoln à la présidence en 1860 a effrayé les Etats du Sud et les a poussés à quitter l’Union. Ils avaient peur qu’elle marque la fin de l’esclavage et qu’elles les relèguent à un statut de minoritaires dans le pays. Pour les républicains, agir contre l’esclavage durant la guerre était une manière de porter un coup à l’économie des Confédérés et à leur effort de guerre. Les démocrates du Nord étaient alliés des démocrates du sud. Ils espéraient qu’une fois l’Union restaurée, ils se réuniraient pour exercer un vrai contrôle sur la politique au plan national.

- Lincoln a-t-il été un grand président?

- Lincoln a été confronté à des défis bien plus importants encore que Franklin D. Roosevelt, lui-même président durant la Grande Dépression et la Seconde Guerre mondiale. Lincoln a été à la hauteur de ces défis et a réalisé deux des plus grands accomplissements dans l’Histoire du pays: la préservation de l’Union (Etats-Unis) et l’abolition de l’esclavage qui a longtemps déchiré le pays.