Les polices de caractères sont partout. Pourtant nous prenons rarement le temps de nous intéresser au dessin des lettres que nous lisons. Cette semaine, «Le Temps» vous propose une plongée dans le vaste univers de la typographie.

Episode précédent

Sans en avoir forcément conscience, nous avons toutes et tous eu sous les yeux les créations d’Adrian Frutiger à de maintes reprises. Le typographe, mort à 87 ans en septembre 2015, est en effet le créateur de la police de caractères du même nom, Frutigerutilisée sur nos panneaux de signalisation routière et nos passeports –, et de beaucoup d’autres que voyons sans les regarder. Mais l’influence du Bernois, qui a consacré sa vie à la création de caractères, dépasse largement les frontières de son pays d’origine, tant son œuvre marque un tournant conceptuel et technologique. «Avec son travail, Adrian Frutiger a défini un nouveau standard, pour une typographie centrée sur l’information», analyse le graphiste suisse François Rappo.

Lire aussi: Caractères suisses