En 1964, la Zambie acquiert son indépendance et lance un programme spatial censé permettre aux Africains de poser les pieds sur la Lune. Les soutiens financiers ne viennent pas, la jeune astronaute vedette tombe enceinte, le projet capote. Cristina de Middel, photographe espagnole, s’est inspirée de cette odyssée manquée pour créer un documentaire fictionnel renversant. L’artiste est exposée à Paris parmi une quarantaine d’autres, à l’occasion du festival Circulation(s), dédié à la jeune photographie européenne.

Circulations(s), jusqu’au 31 mars au Parc de Bagatelle, à Paris. www.festival-circulations.com. Les Afronautes, Cristina de Middel, à partir du 20 mars à l’Espace Quai 1, à Vevey.