Disque

Airs russes

Anna Netrebko doit beaucoup à Valery Gergiev, du moins le lancement de sa carrière.

Elle doit tout à Gergiev, du moins le lancement de sa carrière. Anna Netrebko, la soprano russe la plus courtisée de la planète (aussi célèbre qu’une Hélène Grimaud pour le piano), a fait ses débuts dans la trou­pe du Théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg – où elle aurait été femme de ménage pour joindre les deux bouts… Débutant en Su­zanne dans Les Noces de Figaro, elle a abordé le bel canto (Bellini, Donizetti) et le grand répertoire russe. Sa voix flatteuse alliée à une silhouette de top model lui a valu de devenir une star planétaire. Dans une discographie en dents de scie (elle chante dans un style assez passe-partout), cette compilation d’airs russes avec Gergiev a ses qualités et séductions, malgré une sous-caractérisation de certains personnages.

Publicité