Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire

Roman

Alain Mabanckou écrit son «cahier d’un retour au pays natal»

Dans «Lumières de Pointe-Noire», le romancier exploite à la fois sa veine satirique et sa veine sentimentale

Genre: Roman
Qui ? Alain Mabanckou
Titre: Lumières de Pointe-Noire
Chez qui ? Seuil, coll. Fiction & Cie, 290 p.

Alain Mabanckou exploite deux veines. Celle, satirique, truculente, de Verre cassé (Seuil, 2005) et de Mémoires de porc-épic (Seuil, 2006). Et une autre, nostalgique et sentimentale, comme dans Demain j’aurai vingt ans (Gallimard, 2011). Ce récit retraçait l’enfance d’un petit Congolais, qui rêve grâce aux livres et aux disques que son père adoptif lui rapporte du Victory Palace où il travaille comme gardien.

Dans Lumières de Pointe-Noire, l’écrivain revient dans sa ville natale pour faire le deuil de sa mère et de son beau-père. Pour tenir la mort à distance, il n’était pas rentré des Etats-Unis pour leurs enterrements. Il profite d’une résidence d’écriture pour écrire son «cahier d’un retour au pays natal», revisiter les lieux saccagés de son enfance, retrouver les membres de sa famille. Il est soumis à de fortes demandes, à de grandes attentes: qui vient du nord est forcément riche.

Les chapitres portent des titres de films ou de livres, formant une autobiographie touchante mais un peu nonchalante, reprenant sur un autre registre les thèmes de Demain j’aurai vingt ans .

Publicité
Publicité

La dernière vidéo culture

Comment faire peur au cinéma?

Du «Voyage sur la Lune» à «La nonne» en passant par le «Projet blair witch»: comment le film d'épouvante est-il né et comment ses codes ont-ils évolué au fil du temps? Décryptage en images

Comment faire peur au cinéma?

n/a