Entrez la recherche «Notre histoire est fausse» dans Google et vous verrez apparaître toute une série de dingues plus ou moins doux vous expliquer que Jésus est né en Crimée en l’an 800, que les pyramides de Khéops sont le tombeau de Gengis Khan, ou qu’Alexandre le Grand est le fondateur de l’islam. Ces thèses s’enfichent dans une théorie de l’histoire développée dès les années 1980 en Russie par le mathématicien Anatoli Fomenko.