Livres

Alfred Métraux, la nostalgie du néolithique

Etienne Barilier retrace la carrière du grand ethnologue lausannois

L’apport d’Alfred Métraux (1902-1963), une des grandes figures de l’ethnologie du XXe siècle, a été occulté par les travaux théoriques de son contemporain et ami Claude Lévi-Strauss. C’est que Métraux était avant tout un homme de terrain qui se méfiait des constructions intellectuelles. L’essai qu’Etienne Barilier consacre à ce savant, né et en partie éduqué à Lausanne, est donc bienvenu.

Lire aussi: Vincent Debaene: «Claude Lévi-Strauss avait une prescience en matière d’écologie»