Cette semaine, à l’occasion du cinquantenaire de Woodstock, «Le Temps» fait revivre le festival légendaire qui a changé l'histoire de la musique.

Episodes précédents:

Le 28 août 1969, le Wall Street Journal se distingue avec un éditorial qualifiant Woodstock de festival «dégoûtant et pitoyable», et traitant le rock de sous-genre à «placer à un niveau inférieur sur l’échelle de la culture». Le quotidien new-yorkais sera le seul à passer à côté d’une manifestation qui reste aujourd’hui un marqueur important. La plupart des médias avaient en effet longuement commenté et analysé cet événement générationnel, se penchant aussi bien sur sa dimension sociologique que sur son impact culturel. Certains observateurs qualifièrent en outre de miracle le fait que malgré l’afflux inattendu de 400 000 personnes, aucun incident majeur ne fut à déplorer.