Même si elle se plaît parfois à réfuter sa propension à livrer des films ouvertement autobiographiques, Valeria Bruni Tedeschi aime puiser dans sa vie la matière première des histoires qu’elle raconte lorsqu’elle est derrière et devant la caméra. C’était notamment le cas pour Un Château en Italie en 2013 puis Les Estivants en 2018 – et si le premier de ces deux longs métrages passait joliment du drame familial à la comédie à l’italienne, le second exaspérait par son côté trop ouvertement nombriliste. Cette année, voici que la Française revisite ses années de formation, se souvenant de son passage à l’Ecole des Amandiers, à Nanterre, émanation du théâtre éponyme dirigé de 1982 à 1990 par Patrice Chéreau.