Auteur de nombreux ouvrages sur les aventuriers de la mer, commissaire d'expositions sur la piraterie, l'essayiste d'origine fribourgeoise Gérard A. Jaeger retrace ici la destinée d'une quinzaine d'héroïnes qui se sont illustrées dans la guerre de course, du XIVe siècle à nos jours. Cela va de Jeanne de Clisson, qui arme trois navires pour combattre la marine royale de Philippe VI de Valois, coupable d'avoir fait exécuter son mari Olivier de Clisson lors de la guerre de succession de Bretagne, à Tran Li-hué, jeune Vietnamienne du Nord dont la famille a été massacrée par les soldats du Sud et qui se fait appeler Nu-kienn par les hommes qu'elle a engagés pour traquer, violer et tuer les réfugiés fuyant le Vietnam. Les motivations de ces amazones? La vengeance, le goût du lucre, le désir d'échapper à la condition féminine, le goût de l'aventure, mais aussi le patriotisme et la bravoure chez Judith-Armande Préjoly, filleule du cardinal de Richelieu et première femme corsaire officielle, ou chez Louise-Marguerite de Bréville, autre femme corsaire qui combat avec vaillance les Hollandais sous Louis XIV. Pour en tracer le portrait flamboyant, l'auteur, lui, ne recule devant aucun cliché!