artistes

Amérique, range ta chambre

Que font les artistes plasticiens nés, comme Barack Obama, pendant les années 1960?

Barack Obama a su accrocher son image à celle du changement de génération, moyen habile de faire passer sa couleur de peau pour un enjeu secondaire de la campagne électorale américaine, et ses ambitions pour le reflet de sa jeunesse. Un corps décoloré parce qu’il est dans la force de l’âge. Et l’incarnation, au sens strict, d’une nouvelle Amérique, parce qu’il serait un homme nouveau au sens strict dans le paysage politique. Il s’agit de communication. Et de communication visuelle. Il est donc fécond de se demander ce qui se passe dans les laboratoires où se créent les outils de la communication. Les arts plastiques, autrefois les beaux-arts, sont l’un de ces laboratoires du visible. Peut-être le premier. Les artistes y recyclent et y décryptent le flux continu des images. Ils en expérimentent les pouvoirs, à l’écart des exigences économiques immédiates. Ils bâtissent les fictions du monde en train de devenir.

A quoi ressemblent les œuvres des artistes qui sont nés dans les années 1960 et qui ont donc, de ce fait, à peu près l’âge de Barack Obama? La question peut paraître oiseuse ou suggérée par une vieille vision de l’histoire de l’art, influencée par la notion de Zeitgeist qui cherchait l’explication des changements de thèmes et de styles dans l’évolution du climat social et des conditions dans lesquelles ils se produisaient. L’hypothèse, ici, est que l’art n’est pas l’effet ou le reflet du Zeitgeist, mais qu’il en est le producteur, et donc qu’il est cet «esprit du temps» avant que ce dernier ne se soit répandu dans toute l’étendue de la société.

Depuis longtemps, en fait depuis qu’il y a une histoire de l’art, les textes et discours sur les artistes donnent deux informations si banales qu’elles passent presque inaperçues, leurs dates de naissance et de disparition, et leur lieu – ville, région, pays – d’origine. On dit qu’un artiste est de tel endroit et de telle époque, parce que l’époque et l’endroit ont un rapport avec l’art, ou qu’il est utile de penser qu’ils en ont un. Barack Obama est citoyen des Etats-Unis et il est né en 1961. De nombreux artistes américains sont nés dans les années 1960.

En voici quatre: Jason Rhoades (1965-2006), Mark Dion (1961), Andrea Zittel (1965) ou Matthew Barney (1967). Ils exposent dans les grandes institutions qui présentent l’art contemporain aux Etats-Unis mais aussi à l’étranger. Ils ont en commun avec Obama de n’avoir pas été mêlés aux combats politiques et idéologiques de l’après-guerre et des années 1960-1970. Ils appartiennent à ce qu’on appelle la génération post-moderne. C’est-à-dire qu’ils se servent non seulement de l’art qui les a précédés comme d’un grand réservoir d’instruments disponibles, mais puisent directement leurs objets et leurs signes dans l’environnement visuel commun, des objets de la vie quotidienne aux répertoires des symboles, des plus anciens aux plus récents.

Publicité