André Wyss (dir.)

Anthologie de la littérature jurassienne 1965-2000

Société jurassienne

d'émulation/Ed. Intervalles, 666 p.

Donnant suite à l'Anthologie jurassienne de P.-O. Walzer (1964), André Wyss et ses collaborateurs illustrent un patrimoine littéraire récent sous deux formes: d'abord, une anthologie faite de larges extraits d'œuvres marquantes. Un «Dictionnaire des lettres jurassiennes», ensuite, confié à Arnaud Buchs, qui fait connaître une plus riche palette d'écrivains ainsi que les institutions littéraires du Jura contemporain, du mythique Café du Soleil à la revue Trou, des éditeurs (notamment Canevas, D'Autre part, Intervalles) à la très sérieuse Société jurassienne d'émulation. Des poètes aux prosateurs, les œuvres déjà classiques (Chappuis, Monnier, Voisard) côtoient celles de prosateurs (Daniel de Roulet, Sylviane Chatelain, Rose-Marie Pagnard) ou poètes (Pierre Voélin) dans la force de l'âge. Le «Dictionnaire» aiguise notre curiosité pour des plumes originales (Pascal Rebetez ou Jean-Pierre Rochat) et des érudits trop oubliés, tel Auguste Viatte (1901-1993), professeur à Québec et célèbre au-delà du Jura pour son Histoire littéraire de l'Amérique française (1954).