Le chinois Ant, propriétaire du géant du paiement en ligne Alipay, prévoit de lever la somme record de plus de 34 milliards de dollars lors d’une double introduction en Bourse à Hongkong et Shanghai, a annoncé lundi l’entreprise. Le record mondial pour une introduction en Bourse est pour l’instant de 29,4 milliards de dollars, raflés par le géant saoudien du pétrole Aramco à la Bourse de Ryad en 2019.

Lire également: La Chine confirme son avance dans l’utilisation du QR Code

Le groupe du milliardaire chinois Jack Ma prévoit de vendre à compter de mardi sur la place de Hongkong 1,67 milliard de titres à 80 dollars hongkongais l’unité. A Shanghai, Ant va céder 1,67 milliard d’actions également, à 68,80 yuans.

Titres cotés dès le 5 novembre

Au total, l’opération dépasse donc les 34 milliards de dollars (30,8 milliards de francs). Elle pourrait tutoyer les 40 milliards de dollars si les options de surallocation sont exercées.

Les titres seront cotés à partir du 5 novembre. Ant Group revendique plus de 700 millions d’utilisateurs actifs mensuels de son système Alipay et un volume annuel de transactions dépassant les 118 000 milliards de yuans (15 955 milliards de francs) en Chine continentale.

Son principal concurrent dans le pays est le géant chinois de l’internet Tencent, avec sa plateforme WeChat Pay.

Lire aussi: Géants de la tech: l’ONU mise sur le «soft power»