classique

Antonín Dvorák, «Zigeunerlieder»

Genia Kühmeir, qui s’est fait connaître pour sa Pamina dans La Flûte enchantée à Salzbourg , protégée de Riccardo Muti et de Harnoncourt, se joint à Bernarda Fink pour un joli CD consacré à Dvorák...

Genre: classique
Qui ? Antonín Dvorák
Titre: Zigeunerlieder
Chez qui ? (harmonia mundi/h. m.–Musicora)

Genia Kühmeier, qui s’est fait connaître pour sa Pamina dans La Flûte enchantée à Salzbourg , protégée de Riccardo Muti et de Harnoncourt, se joint à Bernarda Fink pour un joli CD consacré à Dvorák. La soprano salzbourgeoise y chante les Chants tziganes Op. 55; on admire son timbre lumineux, animé d’une ferveur juvénile, malgré une ligne de chant un peu lisse. Les charmants Duos moraves Op. 32 permettent d’apprécier l’alliage des deux voix: soprano clair, mezzo ambré. Le pianiste Christoph Berner, très apprécié dans ses enregistrements avec le ténor Werner Güra, joue de sa formidable palette de couleurs. Bernarda Fink s’offre enfin les Chants bibliques Op. 99. Même si le timbre s’est un peu terni, l’engagement est superbe.

Publicité