Sur la table, une radio vintage. A côté, une tasse de café et une ébauche d’aquarelle. La caméra filme encore un fauteuil fleuri avant de s’éloigner de la scène. Et d’en révéler l’échelle, trompeuse: il s’agit en réalité d’une maison de poupée, un bureau miniature niché à l’intérieur d’un véritable atelier – celui de l’illustratrice jeunesse Annick Caretti.

Une courte vidéo réalisée pour Aperti, évènement gratuit qui permet aux curieux de visiter, chaque printemps, l’antre des artistes du Grand Lausanne. Prévue en mai dernier, la quatorzième édition a été annulée – impossible d’encadrer sans risques un défilé de 3000 personnes dans une cinquantaine de lieux, allant de 12 m à 60 m carrés.