Le 19e Prix Kourouma a été remis vendredi au Salon du livre de Genève à un roman complexe et audacieux: Les Aquatiques d’Osvalde Lewat (Les Escales, 2021). Le récit suit le parcours d’émancipation d’une jeune femme de la bourgeoisie, dans une «démocrature» d’Afrique de l’Ouest, au début du XXIe siècle. A travers Katmé, c’est tout un monde de machinations politiques et économiques, de structures familiales pesantes, de contraintes sociales qui est dépeint.