Bouleverser le rituel du concert, désarçonner l'auditeur. La Maison communale de Plainpalais, à Genève, s'apprête à accueillir les tribus du Festival Archipel. Tribus? Disons plutôt un melting-pot, tellement les genres sont panachés (musiques écrites, musiques improvisées, théâtre, performance…). Bastien Gallet, qui a inauguré son règne l'an dernier, met l'accent sur la dramaturgie des concerts et spectacles: «J'aimerais que le public fasse le lien entre la musique et la scène», histoire de prouver qu'«écouter peut encore être une expérience».

Par exemple en invitant l'auditeur à forger lui-même sa trajectoire dans une œuvre. Chroma, de Rebecca Saunders, ne s'écoute pas assis. La compositrice anglaise a imaginé un dispositif où cinq groupes d'instruments sont disséminés dans les salles du Musée d'art et d'histoire de Genève. Ce n'est qu'en déambulant d'un poste à un autre que l'œuvre émerge (sa 12 et di 13 mars). Dans Quod libet du Portugais Emmanuel Nunes, à l'inverse, ce sont les musiciens qui se déplacent autour du public. Cette fresque ambitieuse, créée en 1991 au Coliseu dos Recreios de Lisbonne, mobilise un orchestre sur scène et 27 solistes répartis dans les coursives et sur les balcons du Victoria Hall. Antoine Marghier et Stefan Asbury dirigeront l'Ensemble Contrechamps, l'Orchestre du Conservatoire de Genève et les Percussions du CIP (je 17).

De même, le Hörspiel – littéralement «jeu d'oreille» – dramatise l'espace sonore. Archipel met en avant cet art insolite, d'une part en présentant les travaux du 6e Concours d'art radiophonique (ve 18), d'autre part en invitant le Genevois Jacques Demierre à profiter de la Maison communale de Plainpalais pour créer Heterotopia (di 20). Installé dans le camion-régie d'Espace 2, le compositeur mixera des sons préenregistrés à des sons en direct; Thierry Simonot livrera son mixage à l'intérieur du bâtiment.

Une initiation au quatuor à cordes du XXe siècle (sa 12), un match entre des compositeurs suisses et français par l'ensemble Alternance (sa 19), un concert final par Otomo Yoshihide et son New Jazz Ensemble: Archipel pulvérise les frontières. Le dernier voyage en Irak de Cunégonde de l'Italien Antonio Liberovici s'annonce truculent. Un théâtre musical pour comédienne, parachute, vidéo et électronique d'après Candide de Voltaire (di 20).

Festival Archipel, Genève, du 9 au 20 mars. (Loc. 022/329 24 22. http://www.archipel.org)