On la voit à des dizaines de kilomètres à la ronde. La nouvelle identité d’une ville vieille de 2000 ans est une tour haute de 56 mètres, géométrique, recouverte de 11 000 panneaux d’acier lisse, réfléchissant la belle et puissante lumière du sud, adulée et magnifiée par Vincent van Gogh. Conçue par Frank Gehry, géant de l’architecture, et inaugurée ce samedi, la tour de Luma domine désormais Arles, en Provence. Une dizaine d’étages, 15 000 m2, pour abriter le cœur de cette fondation voulue et financée par Maja Hoffmann qui, depuis plus de quinze ans, investit des centaines de millions d’euros dans cette ville qui l’a vue grandir et où son père, Luc Hoffmann, grand ornithologue, s’était installé. Y créant, avec d’autres, le Parc régional de Camargue et le WWF.