Il est né en 1925 dans le canton de Nidwald, mais ce n’est qu’au début des années 2000 que son travail a commencé à être montré. Il faut dire que les photographies prises dès la fin des années 1940 par Arnold Odermatt n’avaient pas pour vocation d’être publiques. Employé de la police cantonale, où il passera toute sa carrière, le fonctionnaire avait pour tâche d’immortaliser, pour les archives, les accidents de la circulation.  

En marge de cette activité, il a également photographié le quotidien des forces de l’ordre, tout en mettant en scène parfois ses clichés afin de donner une image attractive de la police, et ainsi susciter des vocations. Arnold Odermatt est décédé samedi 19 juin à Stans à l’âge de 96 ans.