Eclectisme: c’est sûrement ce qui caractérise au mieux l’événement qui attend les habitants du Lignon ce week-end. Le festival Art Up Geneva prend en effet ses quartiers trois jours durant à la ferme du Lignon de Vernier. Malinka Zibilich et Isabel Garcia-Godoy, les deux co-organisatrices de l’événement, ont mis un point d’honneur à rassembler sous un même toit des artistes venus de tous les horizons.

Il sera donc possible de retrouver tant de la bande dessinée que de la poterie, de la peinture ou encore de la broderie. Pour pouvoir accueillir tout ce petit monde, le festival se décompose en deux lieux distincts: une salle d’exposition au rez et un marché des créateurs à l’étage. «Il y a eu un tel engouement au moment des candidatures que l’on s’est résolus à accueillir plus d’artistes. C’est comme ça que nous avons décidé de créer ce marché des créateurs, où chaque artiste peut accueillir les festivaliers dans un espace qu’il aura lui-même personnalisé», s’enthousiasme Isabel Garcia-Godoy.

Un festival en mouvement

Art Up Geneva propose également des spectacles live où, encore et toujours, l’éclectisme règne en maître. De la musique avec du folk, des DJ et du hip-hop, mais aussi tout un plateau d’humoristes du cru, avec Thibaud Agoston, Bruno Peki et Cinzia Cattaneo, lauréate du tremplin Morges-sous-rire en 2019. Rire, danser, découvrir, visiter, au risque de s’éparpiller? Pas vraiment. Les organisatrices ont quand même décidé d’une sorte de fil rouge que chaque artiste interprétera à sa sauce: le mouvement. Une thématique centrale qu’elles justifient par ces presque deux années de pandémie qui ont vu la société, le monde de la culture et les vies de toutes et tous bouger et se déplacer.

A La Comédie de Genève: Natacha Koutchoumov, enquêteuse sur les pas d’Hamlet

Se déplacer, c’est ce qu’a d’ailleurs dû faire Art Up Geneva. Le covid a, sans surprise, compromis cette 2e édition qui devait tout d’abord avoir lieu en 2020. La tenue de ce week-end de festivités est donc synonyme de soulagement pour les organisatrices, mais aussi de fierté. «Toute l’équipe est extrêmement heureuse de voir enfin éclore cette seconde édition. Nous avons dû persévérer longtemps, surtout que nous sommes une petite structure et qu’il n’y a que des bénévoles», souffle Isabel Garcia-Godoy. Art Up Geneva ne compte pas s’arrêter là. Il risque même de se transformer au fil du temps, de changer de taille ou de lieux. Une chose cependant ne bouge pas: la volonté de mettre en avant des artistes émergents locaux et de rendre leur travail accessible au plus grand nombre.


Art Up Geneva, ferme du Lignon, Genève, du 17 au 19 septembre.