Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire

Feulletonistes

Auteurs et complices de Fantômas

Pierre Souvestre et Marcel Allain, du barreau au feuilleton

Le droit mène à tout à condition d’en sortir. Pierre Souvestre (1874-1914) et son cadet Marcel Allain (1885-1969) sont passés brièvement par le barreau avant de se lancer dans le journalisme et l’écriture populaire. Fils de préfet sportif et mondain, Souvestre multiplie les collaborations aux journaux (reportages, chroniques judiciaires, soirées parisiennes) et se fait homme d’affaires en organisant des courses de voitures. Surchargé, il engage en 1907 Marcel Allain comme secrétaire. D’abord nègre de son directeur, le volubile Allain témoigne d’une riche imagination qui lui vaut de cosigner en 1909, dans le quotidien L’Auto, un feuilleton policier, Le Rour. Ce récit canularesque frappe les esprits grâce notamment à un personnage de criminel volant doté d’ailes artificielles. Le malfrat technophile préfigure Fantômas, dont 32 aventures paraîtront dans la mythique collection «Livre populaire» de Fayard de février 1911 à septembre 1913. Les deux complices stakhanovistes se sont lancés dans d’autres séries (Naz-en-l’Air, Titi le Moblot), et Fantômas triomphe au cinéma dans les adaptations de Louis Feuillade, lorsque Souvestre meurt d’une congestion pulmonaire en février 1914. Allain seul poursuivra la série à la demande de divers éditeurs, avec onze nouvelles aventures de Fantômas parues entre 1926 et 1938.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo culture

Comment faire peur au cinéma?

Du «Voyage sur la Lune» à «La nonne» en passant par le «Projet blair witch»: comment le film d'épouvante est-il né et comment ses codes ont-ils évolué au fil du temps? Décryptage en images

Comment faire peur au cinéma?

n/a