Premier roman de Louis-Ferdinand Céline (1894-1961), Voyage au bout de la nuit (1932) est aussi son œuvre majeure. Elle raconte l’existence bousculée de son héros, Bardamu, entre les horreurs et les mutations des premières décennies du XXe siècle: tranchées de la Grande Guerre, Afrique coloniale, Etats-Unis à la pointe de la modernité industrielle, pour s’achever dans une banlieue pauvre de Paris. Céline y met à profit son expérience vécue. Il a ainsi effectué une mission médicale aux Etats-Unis en 1926 pour le compte de la Société des Nations, ancêtre de l’ONU. A sa parution, Voyage au bout de la nuit scandalisera une bonne partie de la critique littéraire pour son style argotique (ce qui lui vaut de manquer de peu le Prix Goncourt). Par contre, le roman connaîtra un succès immédiat et constant auprès des lecteurs, comme pour faire la preuve qu’ils s’y sont retrouvés.