On a régulièrement chanté les louanges de Dean Blunt dans les pages de ce journal: à mi-chemin de l’art conceptuel et du hip-hop de catacombes, le Londonien, qui se fit connaître par le mystérieux duo Hype Williams, est passé maître dans l’art de produire des merveilles de bizarrerie et de puissance avec des rebuts d’idée: «Black Metal», sorti en 2014 chez Rough Trade, mêlait dans une alchimie absurde et puissante des déclamations sur fond de quasi-muzak (avec une voix comme elle vient, quelques fois presque groggy, ou montrant un étonnant de mélange de laisser-aller et de tension) et des pièces aux angles aigus, véritables assommoirs d’after – sans compter que l’on avait là l’un des disques les plus étrangement nommés, bien au-delà de la parodie en tout cas.

Son nouveau projet, Babyfather (dont le label Hyperdub vient de sortir le premier album, «BBF Hosted By DJ Escrow»), reproduit des noces similaires, quoique déplaçant le curseur de quelques graduations vers le club – par opposition à la galerie d’art. Indéniablement, c’est un gain de pouvoir.


La Gravière, chemin de la Gravière 9, Genève. Samedi 23 avril à 23h. Rens. www.lagraviere.ch