L’Anglais Stephen Butchard a pour lui une certaine cohérence. En 2009, il créait l’agitatrice House of Saddam, qui a secoué en Grande-Bretagne et au-delà par le choix de son sujet, encore fort sensible: la vie du dictateur irakien dès les débuts de son accession au pouvoir. De surcroît, le tyran était incarné par l’Israélien Yigal Naor, ce qui, à l’époque, avait fait jaser.

A ce sujet, en 2009: Le clan Saddam