Le titre choisi par Elisabeth Beurret pour son exposition à la galerie Fallet à Genève, Rouge dragon, est à plusieurs sens. Il fait allusion au végétal choisi comme matériau de ses papiers artisanaux, le dragonnier des Iles Canaries, arbre qui peut devenir très grand et très vieux, et qui produit des fibres particulièrement coriaces, ainsi qu'une résine rougeoyante. Ce titre évoque aussi les tonalités des travaux, rouge et feu, et apporte une tonalité supplémentaire, fabuleuse, exotique.

Artiste née à Grenoble et domiciliée à Genève, où elle a suivi des cours de spécialisation à l'Ecole supérieure d'art visuel, Elisabeth Beurret a choisi de concocter ses propres supports, en créant ses «papiers», des papiers expressifs en soi, élaborés à l'aide de différentes plantes, associées les unes aux autres - fougère, prêle, chanvre et, pour cette série, dragonnier. Mais elle ne se contente pas de fabriquer les supports, ni de les teindre, elle procède également par assemblage, encollage, couture, superposition, créant des motifs en laissant transparaître, çà et là, la structure des tiges ou des feuillages, et en organisant l'espace selon des schémas géométriques.

Les peintures, ou teintures, sont présentées tout en hauteur, à la façon de rouleaux anciens ou orientaux. Parfois, les feuilles sont fixées sur des plaques de plexiglas, qui offrent une manière de cadre virtuel et mettent en valeur transparences et filigranes.

Harmonies mordorées

Semi-abstraites, puisque, par exemple, les nervures de certaines feuilles évoquent l'armature d'un éventail, ou que le jeu des fibres fait parfois songer à une écriture, les compositions font appel aux signes, des signes comme inscrits par la nature elle-même. Harmonies mordorées, chaudes et lumineuses ou, par exception, d'un vert tendre, les tableaux se révèlent sensibles et reposants. Voyageuse, l'artiste collecte ses matériaux dans différentes régions du monde, s'initiant en même temps aux techniques et aux légendes. A Genève, elle enseigne les techniques du papier - de la feuille à la pulpe et de celle-ci à la feuille - organisant des ateliers, notamment au Musée d'art et d'histoire, allant à la rencontre du public.

Elisabeth Beurret, «Rouge dragon». Galerie Fallet (rue de la Tour-de-Boël 5, Genève, tél. 022/311 42 43). Ma-ve 14-18h30, sa 11-16h. Jusqu'au 30 octobre.