Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Un pont dans les Ardennes, et tout un symbole pour La Trêve.
© RTBF/RTS

Fiction TV

La Belgique, nouvelle terre de séries TV

Le succès inouï de La Trêve puis d'Ennemi public montre le succès de la nouvelle politique de la RTBF. Désormais, les créateurs et producteurs belges vont rayonner, même dans une histoire de banques suisses

Dès le 2 mars, Arte montrera Beau Séjour. Cette série flamande, au titre en français dans le texte, raconte l’histoire d’une jeune femme qui se réveille dans un hôtel portant ce nom. Elle est à la fois amnésique et invisible à la plupart des gens qu’elle croise; s’ensuit une investigation existentielle, et fantastique. L’héroïne semble enquêter sur sa propre mort. Troublant objet, hors normes et prometteur.

Des séries flamandes peu vues en terres francophones

En Belgique même, les francophones ne voient guère les fictions du nord, et vice-versa. Comme en Suisse, en somme. En revanche, à l'international, Beau Séjour se fait connaître, ce qui n’est pas tout à fait inédit pour une série de Flandre, à l’international. Ici, à propos de fictions flamandes, les amateurs peuvent se souvenir de Salamander, histoire de braquage et de chantage aux puissants de 2012-2013, ou, au début des années 2000, de la glaçante Matrioshki, sur la traite des femmes en Europe.

A ce sujet: L’esclavage vu de Belgique

Désormais, les francophones qui s’ébrouent. On le voit avec Ennemi public, diffusée depuis lundi dernier par TF1; et l'année passée, les curieux ont goûté La Trêve, en DVD ou sur la RTS.

A propos de La Trêve: En séries TV, la Belgique a gagné l’Euro

Une montée en puissance des séries

Au début de la semaine passée, l’une des instances de soutien à audiovisuel wallon, Wallimage, a arrêté son plan de distribution des subsides pour cette année. Les observateurs ont relevé que la fiction TV gagne une place presque comparable à celle du cinéma. Le blog de La Libre Belgique parle des «signes extérieurs des séries belges». Outre une deuxième saison d’Ennemi public, approuvée, au moins deux fictions sont en préparation, orientées sur la cybercriminalité.

Une nouvelle scène de la fiction TV apparaît, une de plus. Autre bonne nouvelle, elle affirme d’emblée une particularité, une essence locale – c’est saillant à la fois dans La Trêve que dans Ennemi public. En sus, les Belges investissent en Suisse, puisqu’une société de production wallonne est associée à Quartier des Banques, la future série RTS, qui se tourne ces temps à Genève. Offensive belge.


La Trêve figurait en 3ème position dans nos coups de cœur de l'année 2016 en séries.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo culture

Comment faire peur au cinéma?

Du «Voyage sur la Lune» à «La nonne» en passant par le «Projet blair witch»: comment le film d'épouvante est-il né et comment ses codes ont-ils évolué au fil du temps? Décryptage en images

Comment faire peur au cinéma?

n/a