Le Belluard à nouveau sans tête

Festival Nommé directeur l’an dernier, Cis Bierinckx quitte le poste

Le Festival Belluard Bollwerk International est friand de propositions en rupture? Cis Bierinckx, son directeur, s’inscrit dans la tradition. Nommé l’an dernier pour une durée de trois ans à la tête du festival fribourgeois qui dé­butera le 26 juin prochain, le cu­rateur flamand a annoncé son ­départ après ce premier – et donc dernier – exercice. Dès lors, charge au comité de l’association du Belluard de trouver un successeur à celui qui venait de remplacer Sally De Kunst, en poste pendant six ans. «On aimerait pouvoir présenter un candidat à l’assemblée générale avant le début de cette édition», souhaite Oliver Collaud, président du comité.

La raison de ce départ prématuré? «Motif personnel», répond sans hésiter Cis Bierinckx. Lundi, le directeur présentait les grandes lignes de sa programmation (LT du 02.06.2104) et soulignait l’importance d’inscrire le festival dans une thématique unique. Est-ce que le fait de devoir chercher lui-même 50% du budget de 1 million de francs a pesé dans sa décision. «Non, ce n’est pas si lourd, assure Cis Bierinckx. Depuis 1983, le festival est inscrit dans le paysage et apprécié. Nous avions trouvé les 500 000 francs requis grâce aux sponsors et aux fondations fidèles à la manifestation.»

Procédure accélérée

Pour lui succéder, le comité du Belluard a recontacté les candidats malheureux de l’an dernier et évalue également des candidatures spontanées, explique le président du comité. Moins d’une dizaine de dossiers sont soumis ces jours à examen, parmi lesquels «des curateurs européens», précise Oliver Collaud. Etant donné que la même procédure a déjà eu lieu l’an dernier, elle est allégée et accélérée. «Mais nous nous réservons le droit de relancer une mise au concours à la rentrée, si aucun candidat ne donne satis­faction», précise le président. «Dans un festival, ce qui compte, ce n’est pas qui programme, mais ce qui est programmé.» Et le Belluard ne doit pas faillir à sa ligne: trouver les émergents de talent.