Ben Edmonds. What's Going On, Marvin Gaye? Trad. d'Isabelle Leymarie. 10/18, 252 p.

Difficile, pour un biographe friand de sensations fortes, de trouver mieux que le génial compositeur Marvin Gaye: mégalomanie, talent XXL, aura de sex symbol, et surtout cette fin tragique d'un homme broyé par son enfance qui finit sa course en 1984, sous les coups de revolver de son géniteur. Du sur mesure pour un best-seller. Sauf que Ben Edmonds vise un autre public: celui des fans de soul ou de musique, qui considère What's Going On (1971) à la fois comme le coup de génie de Marvin Gaye (à rapprocher, mais c'est encore plus fort, du Songs In the Key of Life de Stevie Wonder) et un album phare de ces trente dernières années. Un disque d'exception, par son accomplissement et sa transgression des codes, qui est à la soul ce que l'œuvre d'Ellington est au jazz. Inutile de s'éparpiller, semble dire l'auteur, dans les méandres d'une vie complaisamment étalée par tant de biographes bavards. C'est ce moment-clé qu'il faut cerner, soit la genèse, la réalisation et l'impact d'un disque miraculeux, et c'est cette restriction de champ qui fait paradoxalement de ce petit livre la plus indispensable étude sur l'œuvre du «prince de la Motown».