Une collection dédiée aux écrivains romantiques: c’est chez José Corti et le numéro 81, Bienheureux les fous, petit format carré de couleur brique, réunit des nouvelles de contemporains de Gogol, Aksakov, Odoïevski et Polévoï. Leurs personnages sont tous des frères en folie du héros de Gogol, Poprichtchine, dans le Journal d’un fou. Dans sa riche préface, Virginie Tellier pose le paysage politique qui a mené à la contestation du système et de la rationalité des Lumières.