Loger

Attention, coup de cœur. A proximité du centre-ville, la Villa Lindenegg constitue une oasis de verdure avec son parc entouré d’arbres centenaires. Elle comprend un hôtel de huit chambres qui possèdent chacune son caractère propre. Le restaurant – avec terrasse – offre une atmosphère familiale. Chambres de 150 à 270 fr. la nuit pour deux personnes.

Lindenegg 5, tél. 032/322 94 66

www.lindenegg.ch

Manger

Bienne n’est pas une ville pour les gastronomes exigeants. Mais il y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses. Installé dans une ancienne usine électrique, le restaurant de l’Ecluse offre une bonne cuisine de brasserie dans un cadre très agréable entre la Suze et le parc de l’Elfenau (Schüsspromenade 14/ www.restaurant-lecluse.ch).

En vieille-ville, le restaurant de la Tour séduit par ses plats inventifs servis dans des salles moyenâgeuses aux accents contemporains (rue Haute 33a/ www.delatour.ch). Au centre-ville, sur la place Guisan, La Rotonde constitue un lieu de rencontre incontournable (rue de la Gare 11). Ambiance brasserie. Possibilité de continuer la soirée dans le bar attenant.

A voir

A ne pas manquer, le Centre PasquArt, musée des beaux-arts qui présente des collections d’art contemporain – sculptures, peintures et photographies (Faubourg du Lac 71/ www.pasquart.ch). Il a été rénové en 2000 et s’est enrichi d’un nouveau bâtiment conçu par les architectes bâlois Diener & Diener.

A proximité, le Musée Schwab (Faubourg du Lac 50) possède une importante collection d’objets qui témoignent de l’histoire de la région des Trois-Lacs. Il va fusionner avec son voisin, le Musée Neuhaus, musée d’art et d’histoire installé dans une ancienne manufacture de textile. Bienne compte de nombreux festivals. Les Journées photographiques, dirigées par des francophones, possèdent un rayonnement national (www.jouph.ch). La prochaine édition se déroulera du 3 au 26 septembre 2010. Symbole pour la minorité francophone, le Festival du film français d’Helvétie (www.fffh.ch) se déroulera du 15 au 19 septembre 2010.

Dans les environs

Entre lac et montagne, Bienne est le point de départ de nombreuses excursions. Depuis le port, il est possible d’embarquer pour l’île Saint-Pierre, sur les traces de Rousseau et de Pascal Couchepin. Il est possible de dormir sur place dans les murs apaisants du cloître transformé en hôtel ( www.st-petersinsel.ch). Les gorges du Taubenloch, qui débouchent en pleine ville, constituent une jolie balade, entre torrents et falaises. Suite à un éboulement, des travaux d’assainissement sont en cours. Les gorges seront réouvertes au public pour le week-end de Pâques.

Autre excursion possible: Macolin, balcon qui domine la région des Trois-Lacs. Le restaurant et le centre sportif national sont accessibles dans un funiculaire aux vitres panoramiques. Il est aussi possible de monter à pied et de faire un détour par le Pavillon Felsenegg (photo), érigé en 1898.