«Vieillir» (Getting Older). Le premier morceau du nouvel album dit l’évidence: le temps file, y compris sur la planète Eilish. On peine à imaginer la chanteuse, phénomène avant même la vingtaine, en proie aux années, mais ce serait oublier que la sortie de When We All Fall Asleep, Where Do We Go, la déflagration Bad Guy, la révolution pop au sens large, tout ça remonte à deux ans et demi. Depuis, il y a eu une tournée XXL, dix Grammy Awards, des milliards (!) d’écoutes sur Spotify, une pandémie mondiale – autant dire des mondes.