«Alexandre Vialatte ou la Complainte d'un enfant frivole» par Ferny Besson (Lattès, 222 p.)

Réédition du portrait sensible et juste (tracé en 1981) de Vialatte, premier traducteur de Kafka et romancier des Fruits du Congo. Son auteur fut une amie proche et l'éditrice, récemment disparue, des merveilleuses chroniques auvergnates de l'écrivain.

«Jules Vallès l'Irrégulier» par Daniel Zimmermann (Le Cherche-Midi, 468 p.)

Dans ses trois romans autobiographiques L'Enfant, Le Bachelier et L'Insurgé, Vallès s'est mis en scène à travers son héros Jacques Vingtras. Romancier lui-même, l'auteur s'attache à distinguer entre la fiction et la réalité dans ce récit d'une vie qui est aussi le tableau vivant et enlevé d'une époque.

«Romain Gary. Un Itinéraire européen» par Fabrice Larat (Georg, 190 p.)

Tirée d'une thèse de doctorat, cette biographie de l'auteur de La Promesse de l'aube veut remettre en lumière, près de vingt ans après sa mort, son itinéraire hors du commun de jeune Juif russe devenu un écrivain deux fois couronné par le Goncourt, et surtout son engagement politique comme diplomate dans l'Europe de l'après-guerre.

I. M.

Rappel

Trois biographies littéraires ont déjà fait l'objet d'un article dans nos colonnes: le monumental travail de James Knowlson sur Beckett chez Solin/Actes Sud (20 février), l'essai biographique d'Elena Balzano sur August Strindberg, Visages et destin (13 février) et la biographie de l'éditeur Louis Hachette par Jean-Yves Mollier (14 mars).