Culture

Du «Bloody Sunday» à la paix

1970 Création de l’Armée républicaine irlandaise (IRA) «provisoire», un groupe paramilitaire destiné à lutter contre les ségrégations subies par les catholiques

1992 Premier attentat au camion piégé de l’IRA dans le quartier financier de Londres. Deux autres suivront

1995 Londres et Dublin présentent un projet d’accord de paix en Irlande du Nord. Les protestants le rejettent

1996 L’IRA rompt le cessez-le-feu avec une bombe sur les docks de Londres, qui fait deux morts et 43 blessés

20 juillet 1997 L’IRA décrète un cessez-le-feu unilatéral, qui ouvre la voie aux négociations multipartites sur l’avenir de l’Irlande du Nord

1998 Après 22 mois de négociations, les gouvernements britannique et irlandais signent l’accord politique du Vendredi Saint au château de Stormont à Belfast. Les principaux partis d’Irlande du Nord le signeront plus tard. L’accord est approuvé à 71,1% en Irlande du Nord et à 94,4% en République d’Irlande

2003 Report des élections de l’Assemblée nord-irlandaise, Tony Blair n’ayant pu obtenir de garanties claires de la volonté de l’IRA de désarmer totalement et mettre fin à la lutte armée

2005 Les inspecteurs internationaux confirment le désarmement complet de l’IRA

Publicité