Livres

Blues et bobos d’animaux

Deux albums et deux visions, l’une onirique, l’autre scientifique, des animaux et de leur usage du monde

Il y a quelques années, lorsqu’une bête dépérissait, enfermée derrière les grilles d’un zoo, il suffisait de la ramener dans son habitat naturel pour qu’elle retrouve la santé et que le livre pour enfants finisse bien. Dans le dernier album d’Eric Battut, les temps ont changé, et si le gentil vétérinaire tente lui aussi cette thérapie, il se rend vite compte que le retour à la nature n’est plus ce qu’il était: la déforestation a anéanti la jungle, la banquise fond, les rivières sont à sec et la savane brûle. Seuls poussent les installations pétrolières, les barrages, les usines. Où aller? Que faire?

Lire aussi:  La sieste du lion et le Coca du tapir

Le peintre qu’est Battut propose de grandes planches où chaque animal exprime ses rêves et ses nostalgies dans des phylactères muets, que de fragiles dessins animent. Jouant des larges aplats unis et des délicates silhouettes aux contours juste esquissés en blanc, l’album raconte une quête en deux temps. Après la triste réalité vient l’utopie: sur une île refuge, vétérinaire et animaux décident de changer le monde, de le rendre «un peu plus ceci, beaucoup moins cela».

On commence demain! est une version contemporaine de l’arche de Noé, où la catastrophe, c’est l’homme, et ce qu’il fait de sa planète.

Pharmacopée bestiale

Et si la nature était une grande pharmacie et les animaux les rois de l’automédication? C’est ce qu’Animaux médecins nous suggère, maints exemples à l’appui.

Une éléphante veut mettre bas? Elle mange un arbre qui va provoquer ses contractions. Le régime plantes-fruits du gorille manque d’oligoéléments et de minéraux? Il broie de petits cailloux et les avale avec un peu de terre glaise. Les fourmis veulent prévenir toute apparition de bactéries dans leur habitat? Elles le tapissent de résine de pin, véritable antibiotique naturel.

Lire aussi:  Manchots au bord de la crise de nerfs

Les astuces santé de 14 animaux, proches ou lointains, nous sont ainsi dévoilées dans cet ouvrage enthousiasmant: documentaire plein de charme, il propose des illustrations drôles et poétiques, qui se font plus académiques sur le rabat exposant les caractéristiques de l’animal. Rabat qui cache une amusante fiche de traitement, où l’empreinte de l’animal fait office de signature.

Les auteurs étant des scientifiques reconnus, c’est plein de confiance que le lecteur découvre la vie de ces bêtes et s’émerveille face à leur instinct de préservation.


Eric Battut, «On commence demain!», Rue du Monde. Dès 5 ans.

Angie Trius & Mark Doran, «Animaux médecins», illustrations de Julio Antonio Blasco, Albin Michel Jeunesse. Dès 7 ans.

Publicité