Début des années 50 «Je crois que mon fils a le feu du prêcheur dans le regard.» Sa mère s’inquiète de l’attraction de Bob pour les esprits de la nuit

6 février 1965 Bob a 20 ans ce soir-là, il se rend à sa première cérémonie rastafari, une «grounation». Il l’affirmera plus tard: «Tout homme noir est né rasta, sauf que la majorité ne le sait pas»

1972 Rencontre avec le producteur Chris Blackwell, qui lui ouvre les portes de son label Island Records: «Le jour où Bob Marley est entré dans mon bureau, j’ai eu comme une vision»

21 septembre 1980 Après une série de tournées internationales dans des stades, Marley découvre qu’il est atteint d’un cancer généralisé. Son dernier concert a lieu à Pittsburgh. Il chante «Redemption Song»: «Combien de temps encore tueront-ils nos prophètes? Quand nous nous tenons de côté et regardons»

2012 Sortie du film Marley de Kevin MacDonald: «Je réalisais Le Dernier Roi d’Ecosse en Ouganda et je suis allé dans les bidonvilles de Kampala. J’ai réalisé que tout le monde écoutait Bob, ils portaient des t-shirts de Bob, il y avait sur les murs des fresques de Bob. Ils le traitaient davantage comme une figure spirituelle, un philosophe, qu’un musicien. Je me suis alors rendu compte de sa position unique» (GQ, avril 2012)

* Citations tirées de Bob Marley. Destin d’une âme rebelle , de Francis Dordor (Flammarion, 2011).