Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire

jazz

Bohuslän Big Band, «Don’t Fence Me In»

Ce big band au nom imprononçable est en fait la grosse cylindrée personnelle de Nils Landgren, extension naturelle de son trombone depuis toujours tenté par la démesure…

Genre: jazz
Qui ? Bohuslän Big Band
Titre: Don’t Fence Me In
Chez qui ? (ACT/Musikvertrieb)

Ce big band au nom imprononçable est en fait la grosse cylindrée personnelle de Nils Landgren, extension naturelle de son trombone depuis toujours tenté par la démesure. «You can hear the fun», résume Colin Towns, arrangeur attitré de cette séance dévolue à la musique de Cole Porter. Prétentieux? Sur le papier peut-être, mais l’euphorie est bel et bien contagieuse dès le «From This Moment On» inaugural, exposé à la coulisse tout en glissandos de Landgren sous laquelle grouillent des cuivres impatients de déployer toute leur rutilance. La plume de Colin Towns leur fait parfois frôler le grain de folie des Don Ellis-Maynard Ferguson d’explosive mémoire.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo culture

Le performeur Yann Marussich se fait imprimer Le Temps sur le corps

Un soir à la rédaction du Temps. La salle de réunion est transformée en labo photo géant éclairé de rouge. Au milieu de la pièce, l'artiste Yann Marussich, rendu photosensible. Sur son corps nu se développent des titres du «Temps». 60 spectateurs assistent à l'expérience qui dure 45 minutes.

Le performeur Yann Marussich se fait imprimer Le Temps sur le corps

n/a
© Arnaud Mathier/Le Temps